Loading...
Optimiser le dépistage et la PEC des troubles de la sexualité chez la femme ménopausée.

Journées Francophones de Sexologie et Santé Sexuelle
VENDREDI 27 MARS 2020 de 18h45 à 19h45 – Cité des Congrès de Nantes (Auditorium 800)
Réf. ANDPC : N° 12932000001



Nombreux sont ceux, femmes et hommes, qui pensent que la ménopause, s’accompagne d’une diminution du désir, du plaisir, de l’orgasme, de l’apparition de douleurs et qu’il est naturel d’observer une diminution de la fréquence des rapports sexuels.
La complexité de la sexualité à la ménopause est liée à ce qu’elle intègre non seulement les modifications hormonales conséquences de l’insuffisance ovarienne, mais aussi les modifications sociales et psychologiques de la période inaugurée par « la cinquantaine » ; comme les difficultés relationnelles liées à l’évolution du couple au fil du temps avec émoussement du désir par suite de l’habitude, des perturbations parfois plus profondes liées aux difficultés du face à face après la retraite , parfois l’asynchronisme d’évolution par de nouveaux centres d’intérêt mal tolérés par l’autre. C’est souvent une période de bilan et de remise en question (P Lopes).
L’espérance de vie des femmes est de 85 ans et c’est un tiers de leur vie qu’elles passeront ménopausées, or entre 60 et 80 ans la sexualité reste importante pour les ¾ des couples (étude inserm : http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/6807/?sequence=6).
La ménopause est aussi une étape de la vie appréhendée par beaucoup de femmes qui, si elle n’est pas une maladie est une période où nombreuses sont celles qui souffrent de plaintes uro-génitales pour lesquelles elles n’osent pas toujours consulter leur médecin. Le médecin généraliste de son coté, premier interlocuteur de la filière de soins, n’ose pas toujours aborder la vie sexuelle de ses patientes, aussi les répercussions de la ménopause sur la vie sexuelle sont souvent sous-diagnostiquées et sous-traitées.

Le but de ce DPC est :
  • d’une part dans la formation continue non présentielle, de :
    • mieux connaître les troubles de la sexualité chez la femme ménopausée , leur étiologie et prise en charge de 1ere intention.
    • savoir interroger la patiente et faire l’analyse d’un trouble de la sexualité entre troubles du Désir, du Plaisir, de l’Orgasme, les douleurs : dyspareunie d’intromission ou dyspareunie profonde, l’ancienneté de son apparition, sa permanence, et le retentissement psychosocial qu’il entraine.
    • savoir faire une analyse médico-psycho-sociale du symptôme et du couple (approche MPSC).
  • d’autre part d’améliorer l’application en pratique quotidienne des recommandations de dépistage et Prise en Charge de 1ere intention de ces troubles de la sexualité en adossant à cette formation continue non présentielle un questionnaire d’analyse de pratique et un audit clinique.
Objectifs FMC
  1. Être capable d’interroger les femmes ménopausées sur leur sexualité afin de dépister des troubles de la sexualité.
  2. Connaître le syndrome génito-urinaire de la ménopause (SGUM) et sa PEC.
  3. Connaître les différents troubles de la sexualité de la femme ménopausée et leur lien direct ou indirect avec la ménopause.
  4. Etre capable d’expliquer l’impact du Traitement hormonal sur le SGUM et les troubles de la sexualité.
  5. Savoir prescrire les traitements non hormonaux des troubles de la sexualité à la ménopause
  6. Savoir rassurer les femmes et les informer que la ménopause ne signe pas l’arrêt du plaisir sexuel et de la diversité des prises en charges possibles
Objectifs évaluation des pratiques
  1. En première séquence du programme, mesurer les écarts de pratique par rapport aux recommandations de dépistage et PEC des troubles de la sexualité des femmes ménopausées.
  2. En dernière séquence du programme, mesurer l’amélioration des pratiques des participants en termes de dépistage et PEC des troubles de la sexualité des femmes ménopausées.
Experts
  • Pr Patrice Lopez
  • Dr Betty Rossin

En pratique

Optimiser le dépistage et la PEC des troubles de la sexualité chez la femme ménopausée..
Programme Intégré de 6h constitué de 2 phases : Analyse de pratique (1h en présentiel) et Formation Continue (5h de e-learning) : ouverture des inscriptions sur mondpc.fr.

Lieu

Journées Francophones de Sexologie et Santé Sexuelle
Cité des Congrès de Nantes
Auditorium 800
5 Rue de Valmy,
44000 Nantes

Date / Heure / durée

27-03-2020 / 18h45-19h45
1h

Indemnisation ANDPC

Médecin libéral: 270€.
Sage-Femme: 202€

S'INSCRIRE

Point1
S'inscrire à "mondpc.fr"
Pour participer à un ou des programmes DPC et recevoir l'indemnisation dans le cadre du budget formation ANDPC annuel qui leur est alloué, les professionnels de santé libérauxs doivent s'inscrire sur le site "mondpc.fr".
Si ce n'est déjà fait, et que :
  • vous avez au moins 50% d'activité libérale : rendez-vous sur le site "mondpc.fr" en vous munissant de votre N° RPPS ou ADELI et d'un RIB. (Guide).
  • vous avez moins de 50% d'activité libérale : contactez l'Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) de votre établissement de santé.
NB: si vous rencontrez des difficultés, contactez- nous à dpc@aius.fr.

Point1
S'inscrire à une action DPC
Une fois votre inscription sur le site "mondpc.fr" réalisée, vous pouvez vous inscrire à un programme DPC :

  • en vous rendant sur "mondpc.fr" muni de votre identifiant (email) et du mot de passe qui vous a été donné par l'ANDPC. Pour en savoir plus veuillez suivre le lien ci-dessous.
  • NB: selon les directives de l'ANDPC du 10/12/2019, "plus aucune pré-inscription ne pourra être faite par un ODPC que ce soit à son initiative ou à la demande du professionnel ".
Pour les professionnels de santé à activité libérale inférieure à 50% contactez l'Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) de votre établissement de santé.

Mise à jour le 12/12/2019