OGDPC

Formations - Agenda Post DIU

 

 

Cher(e) collègue, Cher(e) ami(e), Vous êtes étudiant(e) ou praticien(ne) en sexologie, et intéressé(e) par des formations post-DIU ou de perfectionnement pour votre pratique. Un ensemble de stages, congrès, formations ou supervisions de cas, effectués dans chaque région autour des enseignements universitaires de sexologie puvent vous être proposés.

Vous trouverez bon nombre de ces formations sur le site de l'AIUS, dans l'espace congrès. Certains centres de formation au DIU proposent également des groupes de supervision ou de perfectionnement.

Groupes de supervision et de suivi en sexologie

A la discrétion des enseignants, les contacter.

  • Paris : par Joëlle Mignot, Philippe Brenot,Pierre Desvaux, Marie Veluire.
  • Marseille : par Mireille Bonierbale, Robert Porto, Audrey Gorin-Lazard, Marie-Hélène Colson.
  • Bordeaux : par Nadine Grafeille et Pierre Martin-Vauzour.
  • Toulouse : par Michèle Bonal, Catherine Cabanis, Réjean Tremblay.
  • Rennes : par Patrice Cudicio.
  • Montpellier et Nimes : par Pierre Costa et Madeleine Gérardin-Toran.

       

        

       

Jean Peyranne

Jean Peyranne

2016

INITIATION ET FORMATION A LA SEXOANALYSE : « Le travail sur l’imaginaire érotique »

A Paris La Sorbonne, les vendredi 22 et Samedi 23 avril prochains

L’érotisme est l’adhésion distanciée à l’imaginaire
Georges Bataille

J’ai rêvé d’îles plus vertes que le songe
Saint John Perse

La sexoanalyse est à la fois une théorie du développement sexuel et une approche thérapeutique spécifiquement conçue pour le traitement des troubles sexuels.

L’imaginaire sexuel est l’outil privilégié de ce travail sexoanalytique.

L’imaginaire est plus vrai que la réalité, et depuis la première production d’images née de l’émerveillement (Aristote) jusqu’aux confins de notre imaginaire sexuel, tout raconte l’étrangeté sexuelle de l’homme et de la femme, le conscient et l’inconscient, le passé lointain et le réel immédiat.

C’est par l’analyse des fantasmes érogènes ou antiérogènes que les patients sont amenés à comprendre le sens de leurs problèmes ainsi que les bénéfices ou les anxiétés qui s’y rattachent, puis d’utiliser cet imaginaire érotique comme expérience correctrice.

La sexoanalyse est donc un modèle théorique d’investigation mais aussi et surtout un modèle thérapeutique de changement dans le traitement des troubles sexuels.Il y a toujours une image médiatrice pour illuminer l’érotisme du patient : c’est le but de la sexoanalyse de la découvrir et de l’enrichir, puis de permettre ensuite la filiation de l’imaginaire au réel.

Au cours de ce cycle de formation seront donc abordés :
    - les bases de la sexoanalyse, les travaux de Stoller et de C Crépault.
    - les théories de l’approche sexoanalytique : spécificité de l’inconscient sexuel, identité de genre, et les     critères de maturité sexuelle.
    - le travail sur l’imaginaire érotique.
    - la lecture et le traitement sexoanalytique des principaux troubles sexuels.
    - l’intégration de la sexoanalyse en sexologie clinique.

en savoir plus

 
 

mis à jour le 19/03/2016

 

Partenaires : Liens utilesContact